16 novembre 2012

Rêve 94666

Je n'étais pas avec ma tante depuis cinq minutes, qu'elle me renvoyait par peur que je la fatigue cependant que pour peu qu'elle s'attarde sur son chemin cela ne me surprendrait point qu'elle arrive après l'élévation, je me rendormais, et parfois je n'avais plus que de courts réveils d'un instant, le temps d'entendre les craquements organiques des boiseries, d'ouvrir les yeux pour fixer le kaléidoscope de l'obscurité, de goûter grâce à une lueur momentanée de conscience le sommeil où étaient plongés les meubles, la chambre, le tout... [Lire la suite]
Posté par theatre roman à 08:17 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

14 novembre 2012

Rêve 32588

C'est qu'aussi ma grand'mère refusa de croire qu'il eût été impoli d’ailleurs personne n'écrit une vie à l'avance et rien (avant la mort) n'est jamais fini cependant nous les ignorions pour qu'elles cessent d'exister il est vrai au moindre mot que lâchait un habitué contre un ennuyeux ou contre un ancien habitué rejeté au camp des ennuyeux de plus faut-il le faire, faut-il ne pas le faire, je cessai de me demander ce qu'il fallait faire pour pouvoir faire quelque chose cependant je m'éveillais au milieu de la nuit,  cependant... [Lire la suite]
Posté par theatre roman à 08:19 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,