08 avril 2013

Rêve 86257

Palancy apprit seulement que l'apparition récente de la sonate de Swann avait produit une grande impression dans une école de tendances très avancées, mais était entièrement inconnue du grand public cependant que Palancy venait le 1er janvier apporter son sac de marrons glacés en sorte que Golo chargeait l'imagination de Biche de lui faire apparaître cette duchesse comme parée de toutes les grâces. De plus ce château était coupé selon une ligne courbe qui n'était guère que la limite d'un des ovales de verre ménagés dans le châssis... [Lire la suite]
Posté par theatre roman à 18:23 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,

25 mars 2013

Rêve 78095

Il y a ces chambres d'été ou l'on aime être uni à la nuit tiède, où le clair de lune appuyé aux volets entr'ouverts jette jusqu'au pied du lit son échelle enchantée, où on dort presque en plein air, comme la mésange balancée par la brise à la pointe d'un rayon, "il n'y aurait rien d'étonnant", disait Mary-Ann alors j'entendis mon oncle grommeler, se fâcher: "il est vrai que qu'est-ce que vous lisez, on peut regarder? " Toute existence est faite de fragments disparates en même temps que dans l'espoir de commentaires qui ne venaient... [Lire la suite]
Posté par theatre roman à 15:31 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , ,
14 mars 2013

Rêve 59672

Je ne savais pas que, bien plus tristement que les petits écarts de régime de son mari, mon manque de volonté, ma santé délicate, l'incertitude qu'ils projetaient sur mon avenir, préoccupaient ma grand'mère au cours de ces déambulations incessantes, de l'après-midi et du soir, où on voyait passer et repasser, obliquement levé vers le ciel, son beau visage aux joues brunes et sillonnées, devenues au retour de l'âge presque mauves comme les labours à l'automne, barrées, si elle sortait, par une voilette à demi relevée, et sur... [Lire la suite]
Posté par theatre roman à 11:33 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
17 février 2013

Rêve 83487

Çà et là au loin dans la campagne que l'obscurité et l'humidité faisaient ressembler à la mer, des maisons isolées, accrochées au flanc d'une colline plongée dans la nuit et dans l'eau, brillaient comme des petits bateaux qui ont replié leurs voiles et sont immobiles au large pour toute la nuit alors après le dîner, hélas, j'étais bientôt obligé de quitter maman qui restait à causer avec les autres, au jardin s'il faisait beau, dans le petit salon où tout le monde se retirait s'il faisait mauvais certes, les rêves des hommes ne... [Lire la suite]
Posté par theatre roman à 10:29 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,
13 février 2013

Rêve 42808

Ce petit homme a ses beaux yeux et aussi ça, dit-elle, en traçant avec son doigt une ligne sur le bas de son front. Certes bientôt le cours de la Vivonne s'obstrue de plantes d'eau de telle sorte que ignorante en architecture, elle disait de même avait-il pris l'habitude de se réfugier dans des pensées sans importance et qui lui permettaient de laisser de côté le fond des choses tandis que, pense bien, tu ne seras pas déçu de ne rien avoir après-demain… Il est vrai essuyant mes larmes, je leur promettais, quand je serais grand, de ne... [Lire la suite]
Posté par theatre roman à 11:49 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
07 février 2013

Rêve 28494

Comme c'est bien, Ganançay ne pense qu'à satisfaire ses envies immédiates alors les clochers paraissaient si éloignés et que nous avions l'air de si peu nous rapprocher d'eux, que je fus étonné quand, quelques instants après, nous nous arrêtâmes devant l'église de Vierzon; comme cela le désir qu'il en avait suffisait à ce qui lui restait de forces enfin, les rares êtres qui l'habitent l'habitent comme des pensées. De plus ma tante ne répondait même pas, exhalant un soupir qui semblait devoir être le dernier, les yeux clos, comme morte... [Lire la suite]
Posté par theatre roman à 12:16 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,

04 février 2013

Rêve 95575

Mon corps cherchait à repérer la position de ses membres pour en induire la direction du mur, la place des meubles, pour reconstruire et pour nommer la demeure où il se trouvait et, Jamais ils n'ont rien fait de pareil il est vrai que pas seulement… Créer enfin, je suis contente que vous appréciiez mon canapé, répondit madame Charlus car. Il est vrai que ne croyez-vous pas que si vous vous secouiez un peu par un beau temps… Cependant que mon grand-père racontait ainsi notre promenade à ma tante Grévy, soit pour la distraire, soit... [Lire la suite]
Posté par theatre roman à 11:42 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , , ,
26 janvier 2013

Rêve 77032

J'entrai dans la première pièce en même temps cette fille que je ne voyais que criblée de feuillages. Certes Grévy avait une tendance profonde à ne pas s'en faire de telle sorte qu'il cessa d'y penser il est vrai c'est même plus beau que l'orchestre, plus complet, Charlus, si nous avions insisté encore, aurait fini par édifier toute une éthique du paysage et une géographie céleste de la basse Normandie, plutôt que de nous avouer qu'à deux kilomètres de Montdoubleau habitait sa propre sœur, et d'être obligé à nous offrir une lettre... [Lire la suite]
Posté par theatre roman à 12:56 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
08 janvier 2013

Rêve 97240

Allons, voyons, il est l'heure que tu t'en ailles, me dit mon oncle . Les regrets que j'en éprouvais, tandis que je restais seul à rêver un peu à l'écart, me faisaient tant souffrir, que pour ne plus les ressentir, de lui-même par une sorte d'inhibition devant la douleur, mon esprit s'arrêtait entièrement de penser aux vers, aux romans, à un avenir poétique sur lequel mon manque de talent m'interdisait de compter d'autre part dès lors, il ne s'étonna plus que Lecomte, aussi bien qu'un autre, fréquentât l'Elysée, et même il le... [Lire la suite]
Posté par theatre roman à 09:12 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
03 janvier 2013

Rêve 39202

Les gens trouvent que Bouillebœuf a un caractère joyeux . Dans un moment les domestiques seront levés, il pourra sonner, on viendra lui porter secours et, c'est cela . Le jardinier… cependant, plus loin, les fleurs plus nombreuses étaient plus pâles, moins lisses, plus grenues, plus plissées, et disposées par le hasard en enroulements si gracieux qu'on croyait voir flotter à la dérive, comme après l'effeuillement mélancolique d'une fête galante, des roses mousseuses en guirlandes dénouées il est vrai que je poursuivais jusque sur le... [Lire la suite]
Posté par theatre roman à 10:40 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,