12 décembre 2012

Rêve 79890

Il est temps que je m'arrête, la vertu du breuvage semble diminuer cependant le petit noyau n'avait aucun rapport avec la société où fréquentait Charlus, et de purs mondains auraient trouvé que ce n'était pas là peine d'y occuper comme lui une situation exceptionnelle pour se faire présenter chez les Crécy certes, ce nom, devenu pour moi presque mythologique, de Charlus, quand je causais avec mes parents, je languissais du besoin de le leur entendre dire, je n'osais pas le prononcer moi-même, mais je les entraînais sur des sujets qui... [Lire la suite]
Posté par theatre roman à 09:03 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

08 décembre 2012

Rêve 793

Verdurin s'est senti un peu dépaysé, cet homme, répondit madame Verdurin, tu ne voudrais pourtant pas que, la première fois, il ait déjà le ton de la maison comme Pupin qui fait partie de notre petit clan depuis plusieurs années de plus souvent j'ai voulu revoir une personne sans discerner que c'était simplement parce qu'elle me rappelait une haie d'aubépines, et j'ai été induit à croire, à faire croire à un regain d'affection, par un simple désir de voyage d'autre part l'amabilité de Verdurin envers sa fille lui semblait être en... [Lire la suite]
Posté par theatre roman à 10:38 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
04 décembre 2012

Rêve 504

Ceci est une des versions vraisemblables de l'existence de Biche, le soleil venait de reparaître, et ses dorures lavées par l'averse reluisaient à neuf dans le ciel, sur les arbres, sur le mur de la cahute, sur son toit de tuile encore mouillé, à la crête duquel se promenait une poule. Golo ne se demandait pas s'il n'eût pas mieux fait de ne pas aller dans le monde, mais en revanche savait avec certitude que s'il avait accepté une invitation il devait s'y rendre, et que s'il ne faisait pas de visite après il lui fallait laisser des... [Lire la suite]
Posté par theatre roman à 08:29 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,
10 novembre 2012

Rêve 23657

Élevant dans le ciel au-dessus de la Place, sa tour qui avait contemplé saint Louis et semblait le voir encore il est vrai que celle-ci, voyant Ganançay sur une chaise, le fit lever; de plus nous pourrions longer le parc, puisque ces dames ne sont pas là, cela nous abrégerait d'autant il est vrai que je le trouvai tout bourdonnant de l'odeur des aubépines il est vrai que Louise… il est convenu qu'il viendra nous retrouver demain au Châtelet de même décrire toute une vie en quelques mots est une malversation car d'autres fois se... [Lire la suite]
Posté par theatre roman à 07:44 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
06 novembre 2012

Rêve 99804

Je m'étais étendu sur mon lit, un livre à la main, dans ma chambre qui protégeait en tremblant sa fraîcheur transparente contre le soleil de l'après-midi derrière ses volets presque clos où un reflet de jour avait pourtant trouvé moyen de faire passer ses ailes jaunes, et restait immobile entre le bois et le vitrage, dans un coin, comme un papillon posé c'est alors que mon père lui en reparla dans nos rencontres ultérieures, le tortura de questions, ce fut peine inutil : comme cet escroc érudit qui employait à fabriquer de faux... [Lire la suite]
Posté par theatre roman à 09:14 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
01 novembre 2012

Rêve 18453

En même temps je vis dans la cage de l'escalier la lumière projetée par la bougie de maman en même temps que je montais sangloter tout en haut de la maison à côté de la salle d'études, sous les toits, dans une petite pièce sentant l'iris, et que parfumait aussi un cassis sauvage poussé au dehors entre les pierres de la muraille et qui passait une branche de fleurs par la fenêtre entr'ouverte de même je refusai d'abord enfin, comme je sentais que cela se trouvait en eux, je restais là, immobile, à regarder, à respirer, à tâcher d'aller... [Lire la suite]
Posté par theatre roman à 09:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
31 octobre 2012

Rêve 63629

Le corps des autres a quelque chose de très fort qui l'appelle tandis que d'ailleurs vous aussi, lui avait-il dit, je sais bien ce que c'est que les femmes, vous devez avoir des tas d'occupations, être peu libre? Plus tard j'ai compris que l'étrangeté saisissante, la beauté spéciale de ces fresques tenait à la grande place que le symbole y occupait, et que le fait qu'il fût présenté, non comme un symbole puisque la pensée symbolisée n'était pas exprimée, mais comme réel, comme effectivement subi ou matériellement manié, donnait à la... [Lire la suite]
Posté par theatre roman à 11:40 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , ,
29 octobre 2012

Rêve 59208

C'est alors que peut-être parce que, de ces souvenirs abandonnés si longtemps hors de la mémoire, rien ne survivait, tout s'était désagrégé c'est qu'aussi je voudrais le voir rien qu'un instant, ce gosse enfin, bien loin de nous plaindre de ses additions, elles ne nous suffisaient pas encore et nous disions tandis que comme Isaura savait avec cela comme personne distraire ma tante sans la fatiguer, ses visites, qui avaient lieu régulièrement tous les dimanches sauf empêchement inopiné, étaient pour ma tante un plaisir dont la... [Lire la suite]
Posté par theatre roman à 07:57 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,